Synthèse : urbanisme, environnement

Synthèse de l’atelier de campagne municipale du RN de Saint-Nazaire (session du 21 novembre 2019)


Télécharger la synthèse (PDF)

Notre constat, avant débat

Saint-Nazaire grandit. En cinq ans, notre ville a gagné cinq-mille habitants. Il importe donc de donner à la Cité portuaire un urbanisme à taille humaine, respectant l’environnement et dépassant le questionnement stérile opposant la possibilité de l’étalement urbain à celle de la densification urbaine.

Les politiques d’urbanisme, tout comme la préservation de notre environnement à l’échelon communal, supposent une plus grande concertation entre la Ville et les Nazairiens ; entre le maire et ses administrés. Or, cette concertation existe peu, et fonctionne mal. Trop de décisions sont imposées d’autorité, sans réelle consultation des Nazairiens : en témoignent la contestation du projet d’écoquartier de Sautron, celle relative à l’avenir de l’usine élévatoire, l’an dernier, où, ces derniers mois, celle autour du projet d’immeubles géants Harmony of the Sky, dans l’actuelle Plaine des sports.

Il est important de remettre les habitants au cœur de la ville, et non plus de considérer la ville « malgré eux ». Car si les Nazairiens ne peuvent être entièrement décisionnaires de l’urbanisme qu’ils souhaitent, ils doivent évidemment y prendre une plus grande part, et être davantage écoutés. En particulier, chaque grande construction doit pleinement prendre en considération des aspects tant esthétiques que d’éco-conception, et se penser dans le cadre d’un ensemble plus larges d’équipements publics : chaque nouvel immeuble doit pouvoir être entouré d’un petit espace vert, de jeux pour enfants, etc.

Nos propositions, après débat

  • permettre à l’opposition municipale d’intégrer les commissions d’attribution des logements sociaux ;
  • créer une commission quinquennale pour réviser l’octroi des logements sociaux, en fonction des priorités ;
  • mettre un terme au projet d’immeubles géants (30 et 50 mètres) Harmony of the Sky, dans l’actuelle Plaine des sports ;
  • associer systématiquement le conseil citoyen de quartier local lors de toute construction d’immeuble dépassant R+4 ;
  • investir annuellement 3,5 millions d’euros dans l’entretien de la voirie ;
  • équilibrer l’offre commerciale dans les quartiers, doter Prézégat d’un commerce ;
  • développer l’offre de stationnement résidentiel