Les Chantiers de l’Atlantique sont (encore) à vendre

Communiqué de Louis-Armand de Béjarry, secrétaire départemental du FN de la Loire-Atlantique


Les Chantiers de l’Atlantique sont-ils maudits ? Alors que pour tout projet industriel il faut de la stabilité, on apprend que le groupe norvégien Aker envisagerait de se séparer d’Aker Yards, la société qui avait racheté les Chantiers à Alstom en janvier 2006, dont Aker est l’actionnaire majoritaire.

Le Front national (FN) de la Loire-Atlantique attend avec inquiétude de connaître l’identité d’un éventuel repreneur et quel projet industriel il entend mener avec Aker Yards. Il souhaite que Aker n’ait pas seulement voulu faire un “coup de bourse” en revendant à un groupe d’investissement uniquement soucieux de rentabilité à court terme.

► SUR CE MÊME THÈME

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *