Électeurs de droite, choisissez le bulletin de vote RN

Tribune de Titouan Lathuilière, directeur adjoint de la campagne municipale du RN de Saint-Nazaire


Candidat en cinquième position sur la liste Rassemblement national-Union nazairienne, je considère que le RN est la meilleure voie à Saint-Nazaire pour sortir d’un siècle de socialisme. La gauche au pouvoir dans la Cité portuaire n’est pas une fatalité.

Non encarté au RN, je prône une ligne politique qui correspond à celle de la droite traditionnelle, de celle qui veut rapprocher le Rassemblement national des Républicains ; non pas une fusion des partis bien sûr mais une rencontre des bases militantes, notamment autour des enjeux locaux (listes municipales d’intérêt communal, etc.). Je crois en la liberté pour les entreprises, notamment pour les très petites, petites et moyennes entreprises (TPE-PME) à l’intérieur, et du protectionnisme vis-à-vis de l’extérieur. De même, je considère comme excessive la pression fiscale. Aussi, suis-je sensible à la mesure locale du RN de vouloir baisser de 20 % la cotisation foncière des entreprises (CFE).

Je suis pour un conservatisme sociétal, dans le but de refonder les liens de solidarité qui unisse la société, fort de notre identité nationale et d’un sentiment d’appartenance partagée, grâce à l’histoire et la culture françaises. Je considère que le contexte politique et social actuel place la question de la sécurité à toutes les échelles comme enjeu crucial des prochaines années. Par ailleurs, je considère que se prononçer sur l’insécurité entraîne forcément un raisonnement sur des question d’identité nationale et d’appartenance à la Nation.

Ne faisant pas parti du RN, je considère encore une fois que, pour Saint-Nazaire, c’est le meilleur projet. C’est parce que je me revendique comme étant le militant d’une vraie droite et tout à la fois que je trouve sain l’esprit de rassemblement de cette liste.

Le RN est, de fait, la seule liste de droite. En effet, à Saint-Nazaire, LR n’existe pas (moins de 6 % aux élections européennes). Le candidat le plus à droite refuse de se dire de droite, dans un entretien avec Presse Océan du 24 décembre ; les listes MoDem et REM (d’ailleurs concurrentes entre elles !) sont naturellement centristes, et pas de droite. LR a par ailleurs fait trop de concessions tant au niveau national que local pour se revendiquer comme étant d’une « vraie droite ».

Notre vision politique doit être entendue et comprise de tous, sans approximation, ni caricature. Je ne doute pas que les électeurs de droite la perçevront comme fidèle à leurs intérêts : une CFE diminutée de 20 % ; la fin de la surtaxation des résidences secondaires ; un plan de tranquillité publique et vidéo-protection ; des efforts en termes de culture populaire… Ce sont autant de choses qui contribuent à clarifier notre projet municipal, et à montrer qu’il est dans l’intérêt de tous les Nazairiens.

► SUR CE MÊME THÈME

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *