Sur le Livre blanc de la culture bretonne en Loire-Atlantique

Réponses de Gauthier Bouchet et Nicole Pétrel, candidats du Rassemblement national à l’élection départementale, au questionnaire de l’Agence culturelle bretonne de la Loire-Atlantique


Proposition de l’ACB : Généraliser le pavoisement avec le Gwenn ha Du (le drapeau breton), sur tous les sites appartement au Département

Parce que nous considérons la Loire-Atlantique comme bretonne, il nous semble légitime que la Bretagne y ait toute sa place sur ses bâtiments publics. Nous avons d’ores et déjà émis cette position depuis plusieurs années au conseil municipal de Saint-Nazaire (en demandant que l’Hôtel de ville soit pavoisé avec ce drapeau, aux côtés du drapeau français). Nos candidats soutiennent par ailleurs les initiatives destinées à développer la présence de la Bretagne historique et de ses cultures à la Bibliothèque départementale, et la diffusion de coffres pédagogiques pour les centres de documentation et d’information (CDI) des collèges concernant l’Histoire, la culture et les langues de Bretagne.

Proposition de l’ACB : Généraliser l’installation de panneaux routiers « Bienvenue en Bretagne historique » sur tous les axes routiers en provenance de Maine-et-Loire et de Vendée

Il faudrait en effet généraliser cela, car il est important de rappeler l’existence d’une Bretagne historique, préexistant aux délimitations administratives actuelle. Ce type de panneaux routiers participerait à cette démarche.

Proposition de l’ACB : Adopter le .bzh pour le site Internet du département

Malgré tout, nous ne sommes pas favorables à l’idée de donner une extension en .bzh au site du département, car si nous considérons la Loire-Atlantique, il s’agit d’un département français : d’une subdivision de l’État français.

Proposition de l’ACB : Utiliser l’image bretonne du département pour sa promotion touristique

Nous sommes convaincus que conforter l’identité notamment bretonne du département lui apporterait une plus-value en termes de promotion touristique. Cette image bretonne doit donc être mise en avant. Il y aurait également un intérêt selon nous à mettre en place des supports faisant place aux langues de Bretagne pour la signalisation de toute information d’intérêt touristique : signalétique directionnelle,
panneaux et documents d’information…

Proposition de l’ACB : Développer les relations entre le Comité département du tourisme et le comité régional du tourisme de Bretagne

Nous sommes pour un développement accru des relations entre ces deux entités.

Proposition de l’ACB : Prévoir des animations bretonnes dans les manifestations organisées par le département, en faisant appel aux acteurs de Loire-Atlantique

Nous sommes évidemment favorables à la présence d’animations spécifiquement bretonnes au sein des manifestations organisés par le département, qui fassent appel à des acteurs culturels, patrimoniaux et culturels locaux.

Proposition de l’ACB : Mettre en valeur le caractère breton du département dans les supports de communication

Ce caractère breton doit effectivement être mis en avant dans ces supports, en cohérence avec notre engagement sur la Loire-Atlantique en tant que département d’identité bretonne.

Proposition de l’ACB : Proposer au « Grand T » de faire une place dans sa programmation à la culture et aux langues de Bretagne

Cela peut en effet être envisagé, bien que les théâtres soient libres de leur programmation.

Proposition de l’ACB : Organiser annuellement une conférence départementale des associations culturelles bretonnes

Cette conférence devra donc intégrer la Loire-Atlantique.

Proposition de l’ACB : Renforcer la participation financière du département aux grandes structures culturelles travaillant sur les 5 départements bretons : Office public de la langue bretonne, Dastum, Bretagne Culture Diversité (BCD)…

Nous sommes en particulier attachés à augmenter le financement de l’Office public de la langue bretonne (OPLB), position qui est nôtre depuis 2018 au conseil municipal de Saint-Nazaire et que nous reprenons dans cette campagne départementale. Dastum, de par sa mission essentielle vis-à-vis du patrimoine oral de la Bretagne historique, doit également être mieux aidé par le conseil départemental de la Loire-Atlantique.

Proposition de l’ACB : Confirmer et améliorer le soutien du Département à l’Agence culturelle bretonne (ACB)

Nous sommes pour, de même que nous voulons soutenir l’organisation des Rencontres des acteurs de la culture bretonne en Loire-Atlantique (conditions, villes…), développer des permanences dans plusieurs villes, dont Saint-Nazaire. Nos candidats souhaitent promouvoir le projet Kejadenn de tiers-lieu nantais à la rencontre des langues, des entreprises et de la culture bretonne et amplifier le soutien du Département au centre culturel breton Yezhoù ha Sevenadur, à Saint-Herblain.

Proposition de l’ACB : Soutenir les Jeux de Bretagne annuels, qui se tiendraient une fois sur cinq en Loire-Atlantique

Ce grand événement sportif breton doit nécessairement passer de manière régulière en Loire-Atlantique.

Proposition de l’ACB : Soutenir la Fédération sportive bretonne multisports.

Nous la soutiendrons évidemment.

Proposition de l’ACB : Donner toute sa place à l’histoire bretonne au Musée Dobrée et dans les autres sites départementaux

Il faut en effet renforcer cette place, encore que l’histoire de la Bretagne y soit déjà bien mise en exergue.

Proposition de l’ACB : Faire connaître au grand public les Archives du Duché de Bretagne, propriété des Archives Départementales

Nous y sommes favorables.

Proposition de l’ACB : Développer le partenariat avec la Cinémathèque de Bretagne et les Archives Départementales.

Nous sommes pour.

Proposition de l’ACB : Inscrire les sites de notre département dans le réseau des Marches de Bretagne

Nous sommes pour.

Proposition de l’ACB : Intervenir auprès de France 3 pour rétablir la diffusion des émissions en breton en Loire-Atlantique et auprès de France Bleu Loire Océan pour diffuser des émissions en breton et en gallo

Nous sommes pour.

Proposition de l’ACB : Intervenir en faveur du rétablissement de l’enseignement du breton à l’université de Nantes

Nous sommes en faveur du rétablissement de l’enseignement du breton à l’Université de Nantes, et avons d’ailleurs signé la pétition mise en ligne à ce sujet, ces dernières semaines.

Proposition de l’ACB : Demander la mise en place d’un enseignement optionnel du breton et du gallo dans les collèges du département et soutenir le développement du Réseau Diwan ainsi que l’enseignement du breton dans l’enseignement public.

Nous sommes pour, et augmenterons le financement des écoles Diwan (ce dernier engagement faisait déjà partie de notre projet municipal nazairien, en 2020) et inciterons la majorité départementale à lui mettre à disposition des locaux ou des terrains. Il faut de même soutenir les associations de promotion du gallo : l’Institut du Gallo, Chubri, Bertègn Galèzz.

Proposition de l’ACB : Participer activement au Conseil académique des langues régionales

Nous sommes pour.

Proposition de l’ACB : Demander la création d’une région administrative Bretagne à cinq départements incluant la Loire Atlantique

Ce choix appartient souverainement aux habitants des cinq départements concernés. Il ne nous appartient pas de juger, d’interférer dans cette opinion, de l’influencer. Quelle que soit l’opinion des Bretons des cinq départements, en amont de toute consultation, il convient de participer à l’instance de concertation mise en place par la Ville de Nantes pour mettre en œuvre le débat public sur les enjeux d’une éventuelle réunification bretonne. Il faut de même contribuer au financement des études d’impact sur les conséquences de la réunification, et développer des relations institutionnelles spécifiques entre le conseil régional de Bretagne et le conseil départemental de la Loire-Atlantique, entre autres dans les domaines du transport, de la culture, du tourisme, du sport et de l’économie.

Proposition de l’ACB : Relancer la commission mixte Région Bretagne-Loire-Atlantique afin de resserrer au maximum les liens de notre département avec l’actuelle région administrative

Nous sommes pour cette relance.

Proposition de l’ACB : Organiser une consultation des électeurs de Loire Atlantique sur la réunification de la Bretagne avant 2024 si l’État ne le fait pas

Cette consultation permettrait de trancher la question.

► SUR CE MÊME THÈME

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *